Les bébés dorment-ils plus lorsqu’ils font leurs dents ?

L’un des moments les plus importants de la première année de vie de votre bébé est celui où ses dents commencent à pousser. La dentition est une période importante pour la croissance et le développement d’un bébé et certainement l’un des changements les plus visibles qu’il subira.

Bien que, techniquement, votre bébé ait toujours eu des dents – elles sont simplement dissimulées sous ses minuscules gencives -, à un certain moment au cours de la première année, elles commenceront à apparaître et vous pourrez les voir. Il s’agit d’un moment à la fois excitant (votre bébé grandit !) et extrêmement stressant, car votre enfant passe par une expérience de croissance très douloureuse.

L’un des éléments les plus frustrants et les plus stressants de la dentition pour les parents est son impact sur le cycle de sommeil de votre bébé. Entre la croissance rapide et la douleur, vous pouvez remarquer que le comportement de votre bébé en matière de sommeil a changé.

De nombreux parents se demandent si leur bébé ne dort pas davantage à cause des poussées dentaires. Bien que cette question puisse sembler contre-intuitive en raison de la nature douloureuse et perturbatrice des poussées dentaires, il y a effectivement une part de vérité et de logique derrière cette question.

Lisez la suite pour en savoir plus sur l’impact de la poussée dentaire sur le sommeil du bébé.

Quand les bébés commencent-ils à faire leurs dents ?

Comme la plupart des étapes de la croissance, la poussée dentaire peut survenir à des moments différents selon les individus. Bien que l’âge habituel de la poussée dentaire se situe autour de six mois, de nombreux bébés commencent à faire leurs dents dès trois mois ou jusqu’à leur premier anniversaire. Quel que soit l’âge auquel les dents commencent à pousser, la plupart des gens auront une dentition complète à l’âge de trois ans.

La chronologie des poussées dentaires

Bien que les bébés puissent commencer à faire leurs dents à des âges différents, il existe un processus fondamental de la dentition qui reste constant pour la plupart des enfants.

Les premières dents à émerger sont souvent les incisives centrales de la rangée inférieure. Elles sont situées au centre de la rangée inférieure des gencives de votre bébé. Après quelques mois de dentition, les incisives centrales de la rangée supérieure commencent à apparaître.

Le sourire de votre bébé commencera probablement à s’étoffer, les incisives latérales poussant d’abord en haut, puis en bas. Pour mémoire, les incisives latérales sont les dents qui encadrent les incisives centrales.

Les molaires supérieures et inférieures suivront probablement l’émergence des incisives centrales et latérales. Au total, la plupart des bébés ont généralement un ensemble de 20 dents de lait qui finissent par pousser.

En termes d’âge, les incisives inférieures commencent à apparaître entre six et dix mois, et les incisives supérieures suivent entre huit et douze mois. Les molaires apparaissent généralement entre 13 et 19 mois. Cependant, il est toujours important de se rappeler que chaque personne est différente et que le rythme de la poussée dentaire peut varier considérablement d’un bébé à l’autre.

Une bonne règle de base pour les soins de santé est de prendre un rendez-vous chez le dentiste pédiatrique lorsque vous voyez la première dent de votre bébé. La santé dentaire sera un élément important du bien-être général de votre enfant, et commencer les soins tôt est essentiel pour détecter tout problème de santé et vous aider à trouver la meilleure façon de nettoyer les mâchoires de votre enfant.

Symptômes de la dentition chez le bébé

Il existe plusieurs signes évidents à surveiller lorsque votre bébé commence à faire ses dents. Parmi les symptômes de base, citons la bave, le gonflement ou l’irritation des gencives et la mastication accrue d’objets solides.

Les parents doivent également tenir compte du tempérament de leur enfant. Si votre bébé semble plus irritable ou difficile, cela peut être un signe qu’il a entamé le processus douloureux de la dentition.

Un autre signe significatif est un changement dans l’appétit de votre bébé. S’il semble manger moins et qu’il présente également des symptômes d’irritation et de douleur des gencives, c’est un bon signe que la poussée dentaire a commencé.

Si la dentition a un impact sur la capacité de votre bébé à manger, essayez des aliments mous et réfrigérés comme le yaourt et la purée. Il est également important que votre bébé soit bien hydraté, car l’augmentation de la bave associée à la dentition entraîne une perte accrue de liquides.

Un mot d’avertissement : bien que la diminution de l’appétit et l’irritabilité soient des signes courants de la dentition, les fortes fièvres et autres symptômes de maladie ne sont pas causés par la dentition. Si votre enfant présente des symptômes qui semblent anormaux pour la dentition, consultez votre pédiatre.

La poussée dentaire a-t-elle un impact sur le sommeil ?

Pour faire simple : oui. Lorsque votre bébé fait ses dents, son corps traverse une période de croissance importante et il souffre énormément. Par conséquent, la poussée dentaire peut perturber le sommeil de votre enfant de plusieurs façons.

L’impact le plus souvent observé sur le sommeil est une incapacité à rester endormi ou à s’endormir. Votre bébé sera probablement grincheux et mal à l’aise pendant la poussée dentaire, il se retournera toute la nuit et aura probablement besoin de plus d’attention et de soins de la part de ses parents.

La dentition peut également augmenter la température corporelle du bébé, qui se sentira en sueur et ne sera pas assez à l’aise pour dormir.

Cependant, il est également possible que le processus épuisant de la dentition fasse craquer votre petit. Cela est particulièrement plausible lorsque votre bébé a une dent sur le point de percer la gencive, ce qui s’accompagne souvent d’une légère fièvre.

Il se peut également que votre enfant dorme davantage en raison d’autres processus de croissance importants qui se produisent en même temps que la poussée dentaire. La croissance nécessite de l’énergie, et votre bébé aura besoin de plus de repos pour compenser tout le travail que son corps effectue !

Conseils pour apaiser un bébé qui fait ses dents

Les poussées dentaires sont difficiles, il n’y a pas de véritable solution. Cependant, il existe quelques remèdes maison utiles pour rendre votre petit plus confortable et pour vous aider à ne pas devenir fou.

L’application de pressions et d’objets froids sur les gencives de votre bébé peut être un moyen efficace de calmer l’irritation. Offrez à votre bébé un anneau de dentition ou une couverture fraîche à mâcher. En attendant, essayez d’éviter les irritations cutanées en essuyant régulièrement la bave et les gouttes du visage de votre bébé.

En ce qui concerne le sommeil, il est important d’essayer de respecter autant que possible la routine de votre bébé. Même si le sommeil de votre bébé est devenu irrégulier, il est préférable de respecter une heure de coucher fixe. Lorsque votre bébé a du mal à s’endormir, palpez son ventre et son cou pour vérifier s’il a chaud, et retirez les couvertures ou les couches qui pourraient le gêner. Essayez de le mettre au lit avec un anneau de dentition froid pour qu’il ait un moyen de s’apaiser pendant qu’il essaie de dormir.

Veillez à surveiller votre bébé à l’aide de votre moniteur vidéo pour bébé.

Ceci étant dit, ne vous sentez pas mal si vous devez faire des ajustements avec un bébé qui fait ses dents. Votre enfant traverse une période difficile et il est plus que normal de lui apporter le confort et le soutien supplémentaires dont il a besoin pour grandir.

Dernières réflexions

Certains bébés font leurs dents tranquillement et ne présentent aucun symptôme jusqu’à ce qu’ils se réveillent une nuit en hurlant, tandis que d’autres sont agités pendant une période prolongée. Quelle que soit la façon dont votre bébé réagit à la poussée dentaire, il existe de nombreux remèdes maison simples pour l’aider, qu’il s’agisse de lui servir des aliments mous, de lui donner des doudous froids ou de lui faire des câlins supplémentaires avant le coucher.

Au fur et à mesure que votre bébé grandit et fait ses dents, vous apprendrez ce qui fonctionne le mieux pour lui, y compris comment ses besoins en matière de sommeil évoluent. La poussée dentaire peut être une période mouvementée et stressante, mais elle ne dure pas éternellement – tous les bébés passent par là, et votre famille s’en sortira. En attendant, essayez de chérir tous les moments de croissance et de magie de sa première année de vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES CONNEXES