Pourquoi votre bébé dort beaucoup ?

Pourquoi votre bébé dort beaucoup ? post thumbnail image

De nombreux nouveau-nés ont tendance à dormir beaucoup au cours de leurs premiers mois. Dans la plupart des cas, les nouveau-nés dorment par petits blocs et ont des horaires irréguliers ; ils se réveillent sporadiquement pour se nourrir. Ce sont les beaux périls d’être un nouveau parent ou d’avoir un autre enfant.

Cependant, un bébé peut-il dormir trop longtemps ? La vérité est que, oui, les bébés peuvent dormir trop. Les parents doivent comprendre ce qui est normal afin de pouvoir veiller à la santé de leur nouveau-né et à la leur.

Comprendre pourquoi les bébés dorment autant

bébé dort beaucoup
image src : pixabay

Les nouveau-nés dorment autant le jour que la nuit. Leur petit corps et leur cerveau sont en pleine croissance et se développent, ce qui signifie qu’ils ont besoin de tout le repos possible.

Sans compter qu’ils n’ont pas encore appris à faire la différence entre le jour et la nuit pour savoir que la nuit est l’heure du coucher.  En fait, il faut parfois six mois ou plus pour qu’un bébé développe un rythme circadien.

Il est normal que les parents et les personnes en charge s’inquiètent de savoir si leur bébé dort suffisamment, s’il est en bonne santé et se développe comme il le devrait. Il est vital pour les parents de surveiller leur nouveau-né et de travailler avec leur pédiatre pour s’assurer qu’il est en bonne santé.

La “normale” de chaque bébé est unique

Les nouveau-nés dorment environ huit heures le jour et huit heures ou plus la nuit. Ils ont tendance à dormir pendant une heure ou deux et à se réveiller pour se nourrir. Ne paniquez donc pas lorsque votre nouveau-né semble ne se réveiller que pour s’alimenter.

Cette phase est tendre pour les nouveau-nés car ils grandissent de manière constante et connaissent plusieurs poussées de croissance. Lorsque ces poussées de croissance se produisent, certains nouveau-nés dorment même pendant les repas. Cependant, comprenez que ce n’est pas normal pour tous les bébés.

Poussées de croissance

Les poussées de croissance font partie intégrante du développement du nourrisson. Les recherches montrent que les bébés connaissent des poussées de croissance au cours des phases suivantes :

  • Dans les deux premiers jours
  • De une semaine à 10 jours
  • De 14 à 21 jours
  • De 28 à 42 jours
  • 90 jours ou trois mois
  • 120 jours ou quatre mois
  • 180 jours ou six mois
  • 270 jours ou neuf mois

Mais un bébé peut-il dormir trop longtemps pendant une poussée de croissance ? Il est essentiel de comprendre les durées approximatives des poussées de croissance pour atténuer les inquiétudes liées au fait que votre bébé dort plus que d’habitude et pour surveiller sa santé. Lors d’une poussée de croissance, le bébé dormira plus que d’habitude. Un petit somme supplémentaire est donc nécessaire, mais ne constitue pas un problème à moins que des symptômes ne l’accompagnent.

Symptômes à surveiller

Quand un bébé peut-il trop dormir ? Il existe plusieurs symptômes que peut présenter un nouveau-né. Si certains symptômes sont mineurs, d’autres peuvent être les signes avant-coureurs d’une infection ou d’un problème médical plus grave. Si vous avez des questions sur leurs symptômes, il est toujours essentiel de contacter votre pédiatre.

Voici quelques-uns des signes auxquels vous devez être attentif et qui peuvent inciter votre bébé à dormir davantage :

Rhume

Les symptômes du rhume sont les suivants : nez qui coule et congestionné, éternuements, toux, irritabilité, difficultés à téter, perte d’appétit et mucus dont la couleur passe du clair au jaune.

Déshydratation et faim

    En cas de déshydratation, votre bébé dormira davantage car il n’aura pas l’énergie nécessaire pour fonctionner normalement. Il peut sembler très léthargique.

    Un signe révélateur de déshydratation est une prise de poids irrégulière. Dès que votre bébé a atteint l’âge de six semaines, il devrait prendre de 4 à 6 onces de poids par semaine.

    Un autre signe que votre bébé est déshydraté est le nombre de couches humides qu’il produit chaque jour. Si le nombre de couches mouillées est inférieur à quatre par jour, c’est un bon signe qu’il ne mange pas assez. Consultez toujours votre pédiatre pour en être sûr.

Fièvre

    Un nouveau-né peut avoir de la fièvre à la suite d’une infection. Une température supérieure à 100,4 F est considérée comme une fièvre pour les nouveau-nés. Si votre bébé a moins de trois mois et qu’il a de la fièvre, contactez immédiatement votre pédiatre, car cela peut être le signe d’une infection plus grave.

Maladie chronique

    Les affections médicales telles que les maladies cardiaques et les maladies respiratoires font que votre bébé dort plus que d’habitude. À ce stade, il est essentiel de rester en contact avec votre pédiatre pour gérer efficacement la santé de votre nouveau bébé.

Jaunisse

    La jaunisse se produit lorsque la peau du bébé et le blanc de ses yeux deviennent jaunes ou bruns. Les bébés ont la jaunisse parce qu’il y a un excès de bilirubine dans le sang. Croyez-le ou non, plus de 60 % de tous les nourrissons développent une jaunisse aux États-Unis.

    Si le taux de bilirubine dans le sang est très élevé, votre bébé risque de dormir plus que d’habitude, d’être plus irritable et d’avoir des difficultés à manger.

Durée moyenne du sommeil

La durée du sommeil de votre bébé sera différente de celle des autres nourrissons. Il est toutefois essentiel de comprendre quelles sont les durées de sommeil considérées comme normales.

Temps de sommeil moyen d’un nouveau-né

La plupart des nouveau-nés dorment entre 14 et 17 heures par jour. Certains peuvent dormir jusqu’à 19 heures. Les nouveau-nés se réveillent toutes les trois ou quatre heures pour se nourrir. Les bébés nourris au sein ont tendance à se réveiller plus souvent, entre une et trois heures, pour se nourrir.

Sommeil moyen d’un bébé de 6 mois

Les bébés âgés d’environ six mois ont tendance à dormir entre 12 et 16 heures par jour. Selon la National Sleep Foundation, les bébés de cet âge dorment jusqu’à quatre heures par séance et jusqu’à neuf heures la nuit.

Sommeil moyen d’un bébé de 12 mois

Les bébés de 12 mois ont tendance à dormir entre 11 et 14 heures par 24 heures. Les bébés d’un an ont tendance à faire une sieste de trois heures pendant la journée et à dormir jusqu’à neuf heures la nuit.

Sommeil moyen des tout-petits

Les tout-petits jusqu’à deux ans dorment généralement entre 11 et 14 heures, avec une sieste de deux à trois heures dans la journée. 

Pour vous donner un meilleur exemple de la diminution du temps de sommeil de votre enfant à mesure qu’il grandit, examinons les heures de sommeil recommandées par la Fondation du sommeil.

Plus un enfant grandit, plus la quantité de sommeil dont il a besoin diminue. Lorsque votre tout-petit atteint l’âge de trois ans, il peut n’avoir besoin que de 10 heures de sommeil.

Lorsque votre enfant entrera en maternelle, il n’aura peut-être besoin que de neuf heures de sommeil par nuit.

À quoi faut-il s’attendre ?

Maintenant que nous savons pourquoi et combien d’heures les bébés dorment, examinons les symptômes d’un bébé qui ne dort pas assez.

Lorsqu’un bébé ne dort pas suffisamment, il se sent épuisé et de mauvaise humeur, tout comme un adulte. Dans de nombreux cas, il est aussi facilement irritable et nerveux, mais incapable de se détendre.

En d’autres termes, si votre bébé ne dort pas suffisamment, il sera de mauvaise humeur jusqu’à ce qu’il dorme.

Il est essentiel de créer une atmosphère saine et paisible pour que votre bébé puisse trouver le sommeil dont il a besoin. Les bébés qui ne bénéficient pas de la quantité de sommeil profond dont ils ont besoin pourraient connaître des problèmes de développement et de croissance.

Comment gérer le sur-sommeil ?

Une fois que vous vous êtes assuré que le sommeil excessif de votre bébé n’est pas lié à une maladie ou à une éventuelle poussée de croissance, vous avez des options pour y remédier.

Vous devrez peut-être interrompre les siestes régulières

Interrompre le sommeil de votre bébé peut sembler être la mauvaise chose à faire. Cependant, s’il fait régulièrement des siestes plus longues que le nombre d’heures recommandé, vous pouvez le faire en toute sécurité. L’une des façons de réveiller votre belle au bois dormant est de changer sa routine.

Sortir de la maison et participer à une activité quelconque où vous pouvez amener le bébé avec vous le gardera éveillé plus longtemps. Rejoindre un groupe de nouvelles mères et faire une promenade en poussette est un excellent exemple de sortie de la maison.

La promenade vous permettra, à vous et à votre bébé, de prendre l’air tout en le gardant éveillé. Le plus grand avantage est que vous êtes active et que vous brûlez des calories qui vous aideront à retrouver votre poids d’avant l’accouchement tout en profitant de votre bébé.

N’oublions pas qu’il vous permet de rencontrer d’autres nouvelles mamans. Ces groupes constituent un cercle de soutien social pour les nouvelles mères. Ils leur donnent l’occasion d’établir des liens entre elles et de partager des méthodes pour faire face à la nouvelle maternité.

Alimentation

Réveiller votre bébé pour le nourrir régulièrement est un autre moyen de briser le cycle de la grasse matinée. Par exemple, si le bébé dort plus longtemps que d’habitude, vous pouvez le réveiller toutes les trois heures pour l’allaiter.

Vous vous assurez ainsi qu’il reçoit les nutriments dont il a besoin tout en maintenant une production de lait régulière.

De nombreux nouveau-nés de moins d’un mois ont tendance à dormir pendant les tétées. Réveillez-le doucement en lui touchant doucement les joues et les mains. Si cela ne fonctionne pas, vous pouvez essayer de caresser ses orteils et la plante de ses pieds.

Le lait maternel se digère beaucoup plus facilement que le lait maternisé, c’est pourquoi les bébés nourris au sein ont tendance à téter plus souvent. Le lait maternel contient également des anticorps qui aident le bébé à rester en bonne santé tout au long de son développement.

Il combat les bactéries et les virus tout en réduisant le risque pour le bébé de développer des allergies ou d’autres maladies respiratoires. Des études montrent que les bébés nourris au sein souffrent moins de maladies respiratoires, de diarrhées et d’otites.

Réveiller votre bébé pour le nourrir régulièrement peut l’aider à dormir plus longtemps la nuit.

Instaurer une routine quotidienne

L’établissement d’une routine quotidienne peut aider à mettre fin à la somnolence. Par exemple, le fait de fixer une heure pour le bain du soir et l’apaisement vous donne le temps d’aimer votre bébé et de profiter des jours de la nouvelle maternité.

N’oubliez pas qu’un nouveau-né de moins de deux mois a besoin de repos pour se développer efficacement. Il est important de ne pas essayer de créer trop tôt une routine pour mettre fin à son sommeil excessif. Le meilleur moment pour créer une routine quotidienne avec votre bébé se situe entre deux et quatre mois.

C’est temporaire

Il est essentiel de comprendre que votre bébé ne continuera pas à faire des siestes excessives. À mesure qu’il grandit, la durée de son sommeil devrait diminuer.

Tout comme le fait de se réveiller plusieurs fois dans la nuit pour la tétée est temporaire. Ce sont toutes des choses à chérir et à apprécier dans le processus de la parentalité.

Si le nombre d’heures de sommeil de votre bébé ne change pas avec le temps, consultez votre pédiatre pour mieux comprendre l’état de santé de votre bébé et ce qui pourrait être normal pour lui.

Créez un horaire de sommeil régulier

L’établissement d’une routine avec votre bébé joue un rôle important dans la création d’un horaire de sommeil régulier. Par exemple, donner un bain à votre bébé chaque soir, suivi de câlins, vous aidera à établir cette habitude.

Le fait de faire en sorte que les repas et les exercices suivent le même horaire chaque jour permet au bébé de structurer ses heures de sommeil et d’éveil. Aussi difficile que cela puisse être avec un nouveau-né, la création d’un programme régulier ne pourra que vous aider à long terme.

Tenez un journal du sommeil

Si vous craignez que votre bébé ne dorme trop, tenez un journal du sommeil. Notez l’heure à laquelle votre bébé s’endort et celle à laquelle il se réveille. Un moniteur vidéo pour bébé vous aidera également à garder l’esprit tranquille et à suivre le sommeil de votre bébé.

Comptez le nombre de couches mouillées qu’il produit chaque jour.

Faites-le pendant au moins deux jours pour déterminer si votre bébé dort plus que ce qui est recommandé, et tenez compte des éventuelles poussées de croissance.

Quand contacter le pédiatre ?

N’ayez pas peur de contacter votre pédiatre pour lui poser des questions sur les habitudes de sommeil de votre bébé. Il est préférable d’affronter tout problème éventuel en posant des questions à un professionnel plutôt que d’essayer de le résoudre tout seul. Les pédiatres sont là pour vous aider dans ces situations, il n’y a donc aucune raison de vous stresser lorsque vous pouvez entrer en contact avec un professionnel de la santé.

Réflexions finales

Alors, un bébé peut-il trop dormir ? Bien que de nombreux nouveau-nés dorment beaucoup au cours des premiers mois, il est essentiel de comprendre qu’ils peuvent trop dormir. Les nouveau-nés dorment trop parce qu’ils connaissent une poussée de croissance ou simplement parce que leur temps de sommeil standard peut différer des heures de sommeil recommandées.

Le sur-sommeil est plus fréquent que vous ne le pensez. Cependant, vous devez consulter votre pédiatre si vous remarquez d’autres symptômes tels que la déshydratation, le rhume, la fièvre, une maladie chronique ou la jaunisse.

Une fois que vous aurez compris que le fait de trop dormir n’est associé à aucune maladie, commencez à créer une routine qui vous aidera à structurer votre journée autour de votre nouveau-né tout en lui donnant des heures de sommeil et de réveil adéquates pour qu’il puisse se nourrir et se reposer correctement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES CONNEXES